Conditions Générales des Vente

Breuell Ingenieurbüro GmbH AGB – Conditions générales de vente et de livraison pour les contrats avec des entrepreneurs, des personnes morales de droit public et des biens spéciaux de droit public

Dans ce qui suit, Breuell Ingenieurbüro GmbH est désignée par le terme “BREUELL” et la partie qui achète à BREUELL ou qui se trouve dans une relation précontractuelle avec BREUELL concernant un achat de BREUELL est ci-après désignée par le terme “ACHETEUR”.

Les présentes conditions générales de vente et de livraison sont ci-après dénommées “CONDITIONS”.

  1. Champ d’application

Ces CONDITIONS sont applicables à toutes les offres, à l’acceptation des offres, aux ventes, aux livraisons et aux services. Elles s’appliquent également à toutes les relations commerciales futures, même si elles ne sont pas expressément convenues à nouveau. Elles s’appliquent aux entrepreneurs au sens des articles 14 BGB, 310 BGB (code civil allemand), aux personnes morales de droit public et aux fonds spéciaux de droit public ; elles s’appliquent aux autres personnes dans la mesure où la loi le permet. Toute condition divergente de l’ACHETEUR est opposable ; ces conditions ne sont valables que si BREUELL les accepte expressément par écrit.

  1. Offres, conclusion de contrat et condition des marchandises, poursuite de l’exportation

Toutes les offres sont soumises à confirmation et dépendent de la disponibilité, de la réception en temps voulu du matériel et de l’octroi d’une couverture par la police d’assurance-crédit commercial de BREUELL. Les catalogues et autres documents de vente et présentations de BREUELL – également sous forme électronique – ne constituent qu’une invitation à passer commande.

  • (1) La commande de l’ACHETEUR constitue une offre ferme de conclure un contrat d’achat. Les commandes de l’ACHETEUR ne sont considérées comme acceptées par BREUELL que si elles sont confirmées par BREUELL dans les 30 jours par écrit ou par e-mail au moyen d’une déclaration d’acceptation expresse ou si elles sont exécutées dès réception de la commande, auquel cas la facture est considérée comme une confirmation de commande.
  • (2) Les déclarations ou assurances verbales faites par les employés de vente ou les agents commerciaux de BREUELL qui vont au-delà du contrat écrit ou de la confirmation de commande ne sont valables que si elles sont confirmées par écrit par BREUELL. Cette disposition ne s’applique pas aux déclarations faites par des personnes habilitées à représenter BREUELL sans limitation ou représentation illimitée vis-à-vis de l’extérieur.
  • (3) La quantité, la qualité et la description ainsi que les éventuelles spécifications de la marchandise sont basées sur l’offre de BREUELL si elle est acceptée par l’ACHETEUR ou sur le catalogue valide de BREUELL en relation avec la confirmation de commande de BREUELL en cas de commande par l’ACHETEUR. Les offres et les listes de prix sont traitées de manière confidentielle et ne peuvent être rendues accessibles à des tiers sans l’accord préalable de BREUELL.
  • (4) BREUELL peut corriger des erreurs évidentes ou erronées dans les catalogues, listes de prix, documents d’offre ou autres documents sans que cela ne donne lieu à aucune réclamation de la part de l’ACHETEUR.
  • (5) BREUELL se réserve le droit de modifier ou d’améliorer la marchandise sans en informer l’ACHETEUR, à condition de tenir compte des exigences légales et/ou à condition que cela n’entraîne pas de détérioration durable de la qualité, de la fonction ou de la facilité d’utilisation. L’ACHETEUR ne peut faire valoir aucun droit du fait de ces modifications.

(6) Toute nouvelle exportation des marchandises livrées nécessite le consentement exprès de BREUELL. Cette disposition ne s’applique pas aux reventes dans les États membres de l’Union européenne et les États de l’accord EEE.

  1. Annulation et retour des marchandises

L’annulation d’un contrat valablement conclu, éventuellement en relation avec la restitution de marchandises déjà livrées, nécessite l’accord exprès de BREUELL et de l’ACHETEUR. Dans le cas de marchandises spécialement fabriquées ou achetées pour l’ACHETEUR, la résiliation du contrat et le retour des marchandises déjà livrées sans défaut sont généralement exclus. En cas d’annulation par l’ACHETEUR de commandes déjà enregistrées par BREUELL, des frais d’annulation sont dus. Dans le cas de productions à réaliser sur commande du client, celle-ci s’élève à 50 % de la valeur de la commande, sinon une indemnité de 15 % de la valeur de la commande est due. L’ACHETEUR a la charge de la preuve pour justifier des frais d’annulation moins élevés. Si l’ACHETEUR renvoie des marchandises non sollicitées à BREUELL, l’acceptation des marchandises ne constitue pas un accord avec la demande de rétractation de l’ACHETEUR. BREUELL doit le déclarer par écrit.

  1. Prix d’achat et conditions de paiement, délai de paiement
  • (1) Le prix d’achat est basé sur l’offre ou la confirmation de commande de BREUELL ou, en l’absence d’offre de prix expresse, sur la liste des prix valable pour l’ACHETEUR le jour de la conclusion du contrat. Le prix convenu est exprimé en euros. Tous les prix indiqués dans les documents de vente sont sans engagement, majorés de la taxe sur la valeur ajoutée légale et des frais d’emballage ainsi que départ usine (sous réserve des “INCO-TERMS 2010”), sauf accord écrit contraire. La déduction de l’escompte requiert un accord écrit spécifique.
  • (2) Si plus de deux mois s’écoulent entre la conclusion du contrat et la livraison, BREUELL se réserve le droit d’augmenter le prix en informant l’ACHETEUR avant la livraison de la marchandise afin de répercuter sur BREUELL les augmentations des coûts qui échappent à son contrôle, comme notamment les variations des taux de change ou des taux de douane, ou les augmentations de plus de 10 % des coûts des matériaux ou de fabrication.
  • (3) Les paiements doivent être effectués uniquement par virement bancaire. Les lettres de change, chèques et autres paiements ne constituent pas une exécution de l’obligation de paiement tant que BREUELL n’a pas obtenu la disposition irrévocable et définitive du montant du paiement. Les frais d’escompte sont à la charge de l’ACHETEUR.
  • (4) Dans le cas où l’ouverture d’une lettre de crédit documentaire par l’ACHETEUR est convenue, cela doit être fait conformément aux Directives générales et usages pour les lettres de crédit documentaire, Révision 1993, Publication ICC n° 500. Tous les coûts liés à la lettre de crédit documentaire sont à la charge de l’ACHETEUR.
  • (5) Sauf convention contraire, l’ACHETEUR doit payer le prix d’achat total immédiatement après la date de la facture. A cet égard, le défaut de paiement se produit sans rappel. Si, après la conclusion du contrat, BREUELL a connaissance de faits qui, selon son jugement commercial, indiquent une détérioration substantielle de la situation patrimoniale ou du crédit, en particulier un retard de paiement envers d’autres fournisseurs, BREUELL est en droit d’exiger un paiement anticipé ou des garanties et, en cas de refus, de résilier le contrat, les paiements des prestations partielles déjà fournies devenant alors immédiatement exigibles.
  • (6) Si l’ACHETEUR est en défaut de paiement, toutes les autres créances sont immédiatement exigibles sans qu’une mise en demeure séparée soit nécessaire. En outre, BREUELL est en droit – sans préjudice d’autres droits ou prétentions à sa discrétion – de résilier le contrat ou de s’en retirer, d’exiger des dommages-intérêts pour inexécution et/ou de suspendre les livraisons ultérieures à l’ACHETEUR ou d’en exiger le paiement anticipé ou d’exiger des intérêts au taux légal (taux d’intérêt de base plus 8 %) à partir de la date d’échéance jusqu’au paiement complet de la créance et de suspendre les livraisons ultérieures à l’ACHETEUR. L’ACHETEUR est en droit de prouver que le retard n’a causé aucun dommage ou un dommage moindre.
  • (7) BREUELL est en droit de résilier le contrat et de demander des dommages-intérêts si l’ACHETEUR a finalement refusé d’accepter la marchandise ou n’a pas accepté la marchandise après avoir fixé un délai supplémentaire d’au moins cinq jours.
  • (8) Si l’ACHETEUR est en retard de paiement ou si une lettre de change n’est pas convertie en paiement dans le délai imparti, BREUELL est en droit de reprendre les produits. L’ACHETEUR accepte déjà à ce stade que BREUELL, le cas échéant, puisse entrer dans ses locaux pour récupérer les produits. BREUELL peut en outre interdire la vente et l’élimination des produits. La récupération des produits ne constitue pas une résiliation du contrat. En revanche, si les produits ont été livrés dans le cadre d’une commande individuelle en dehors d’une relation commerciale, BREUELL est tenu de résilier le contrat au préalable. L’ACHETEUR peut toutefois éviter les conséquences juridiques en versant une garantie du montant de la créance de paiement endan-gered.
  • (9) Il est expressément convenu que tous les frais d’action en justice de BREUELL en cas de défaut de paiement de l’ACHETEUR, tant judiciaires qu’extrajudiciaires, par exemple pour une agence de recouvrement, seront remboursés par l’ACHETEUR.

(10) L’ACHETEUR ne peut compenser que des créances incontestées ou légalement établies ; toute autre compensation par l’ACHETEUR est exclue. Le refus de prestations et les droits de rétention de l’ACHETEUR sont exclus dans la mesure où ils reposent sur une autre relation contractuelle, en particulier sur un autre contrat d’achat ou ne sont pas fondés sur des créances incontestées ou constatées judiciairement ou sont dus à une négligence grave de BREUELL. En cas de défauts mineurs par rapport au prix d’achat, le refus de payer le prix d’achat est exclu.

  1. Livraison de marchandises
  • (1) Les marchandises doivent être livrées départ usine conformément aux “INCOTERMS 2010”.
  • (2) Les livraisons partielles auxquelles BREUELL a principalement droit sans notification préalable à l’ACHETEUR, doivent être considérées comme des livraisons en tant que telles, qui peuvent également être facturées séparément.
  • (3) À moins qu’une promesse écrite d’un employé de vente de BREUELL expressément désignée comme contraignante ou une promesse verbale de personnes autorisées à représenter BREUELL sans limitation ou à représenter BREUELL de manière extérieurement illimitée n’ait été faite, les dates et délais de livraison ne sont pas considérés comme convenus comme contraignants.
  • (4) Les délais de livraison sont prolongés de manière raisonnable – également dans le cadre d’un contrat – en cas de force majeure, de grève, de lock-out, d’intervention des autorités nationales ou internationales ainsi que de tous les obstacles imprévisibles survenant après la conclusion du contrat et dont BREUELL n’est pas responsable, dans la mesure où ces obstacles ont manifestement une influence considérable sur la livraison. Cette disposition s’applique également si ces circonstances se produisent chez les fournisseurs de BREUELL ou leurs sous-traitants. Les dispositions relatives à ces circonstances particulières s’appliquent en conséquence à l’ACHETEUR. Dans ce cas, tout droit à des dommages et intérêts est exclu.
  • (5) Le respect de la date de livraison présuppose l’exécution correcte et en temps voulu des obligations de l’ACHETEUR. Si l’ACHETEUR est en défaut d’acceptation ou viole d’autres obligations de coopération, BREUELL est en droit de réclamer des dommages et intérêts. En cas de défaut d’acceptation, le risque de détérioration ou de destruction accidentelle est transféré à l’ACHETEUR.
  • (6) Si la marchandise est remise par un transporteur endommagée de quelque manière que ce soit ou si la marchandise est manquante, l’ACHETEUR doit immédiatement exiger de lui une confirmation écrite correspondante. La confirmation de la remise complète et ou partielle par le transporteur est opposable à l’ACHETEUR. Dans le cas d’un envoi ferroviaire ou postal, une évaluation officielle des dommages doit être effectuée.
  1. Expédition, transfert de risques
  • Le moyen et l’itinéraire d’expédition ainsi que l’emballage sont laissés à la discrétion de BREUELL.
  • Les frais d’expédition sont à la charge de l’ACHETEUR, sauf accord contraire.
  • Le risque de détérioration, de destruction ou de perte des biens est transféré à l’ACHETEUR comme suit :
    1. Dans le cas d’une livraison départ usine (“INCOTERMS 2010”), au moment où BREUELL informe l’ACHETEUR que les marchandises sont prêtes à être enlevées.
    2. En cas d’expédition par BREUELL vers un autre lieu, au moment où BREUELL remet les marchandises au transporteur ou indique qu’il est prêt à le faire.
    3. Dans le cas d’un accord en vertu duquel BREUELL doit exceptionnellement livrer les biens à ses propres risques en un lieu autre que son siège social, au moment de la livraison ou, si l’ACHETEUR est en défaut d’acceptation, au moment où BREUELL offre les biens. Dans ce cas, BREUELL entreposera les biens aux frais et aux risques de l’ACHETEUR.
    4. Réserve de propriété
  • La propriété de la marchandise n’est transférée à l’ACHETEUR qu’après le paiement intégral du prix d’achat et de toutes les autres obligations découlant de la relation d’affaires, y compris toutes les créances sur le solde du compte courant. Cette disposition s’applique également si l’ACHETEUR effectue des paiements sur des créances qu’il a spécifiquement désignées. L’inscription de certaines créances sur un compte courant ou la reconnaissance d’un solde n’annule pas la réserve de propriété. Les marchandises pour lesquelles BREUELL a un droit de (co)propriété sont ci-après désignées comme marchandises réservées.Until full payment has been made, BREUELL shall be entitled, in the event that the BUYER is in default with a payment obligation, to reclaim the reserved goods, sell them elsewhere or dispose of them in any other way.
  • L’ACHETEUR doit à tout moment conserver et entreposer la marchandise sous réserve de propriété à titre fiduciaire et gratuit pour BREUELL, séparément de sa propriété et de celle de tiers, de manière appropriée, sûre, assurée et marquée comme étant la propriété de BREUELL. Dans la mesure où des travaux de maintenance et d’inspection s’avèrent nécessaires, l’ACHETEUR doit les effectuer en temps utile et à ses frais.
  • Si la marchandise sous réserve de propriété est transformée ou autrement combinée ou mélangée avec des objets dont BREUELL n’a pas la propriété, BREUELL a droit à la copropriété du nouvel objet dans la proportion de la valeur facturée de la marchandise sous réserve de propriété par rapport à la valeur facturée des autres marchandises et à la valeur de transformation. Si la propriété de BREUELL expire en raison d’une combinaison, d’un mélange ou d’une transformation, l’ACHETEUR transfère à BREUELL, au moment de la conclusion du contrat, les droits de propriété de l’ACHETEUR sur la nouvelle chose à hauteur de la valeur facturée de la marchandise sous réserve de propriété. Les dispositions relatives à la marchandise réservée conformément aux points 7.1 à 7.3 s’appliquent également aux droits de copropriété ou de propriété partielle qui en résultent.
  • L’ACHETEUR peut utiliser ou revendre les marchandises réservées dans le cadre de ses activités commerciales ordinaires tant qu’il n’est pas en défaut. Le nantissement ou le transfert à titre de garantie n’est pas autorisé.
  • L’ACHETEUR cède à titre de garantie à BREUELL, qui accepte cette cession, toutes les créances résultant de l’utilisation ou de la vente, y compris les paiements d’assurance ou d’indemnisation et toutes les créances sur le solde du compte courant.
  • L’ACHETEUR n’est pas autorisé à céder à nouveau la créance. Une cession par voie d’affacturage véritable n’est autorisée que si BREUELL en est avisé avec notification de la banque d’affacturage et des comptes qui y sont tenus par l’ACHETEUR et que le produit de l’affacturage dépasse la valeur de la créance garantie de BREUELL. La créance de BREUELL devient immédiatement exigible dès que le produit de l’affacturage est crédité.
  • BREUELL autorise de manière révocable l’ACHETEUR à recouvrer les créances ou services cédés en son propre nom et pour son propre compte. Cette autorisation de recouvrement ne peut être révoquée que si l’ACHETEUR ne remplit pas correctement ses obligations de paiement. Sur demande de BREUELL, l’ACHETEUR est tenu d’informer immédiatement ses clients de la cession à BREUELL – sauf si BREUELL le fait lui-même – et de fournir à BREUELL les informations et documents nécessaires au recouvrement.
  • L’ACHETEUR doit conserver en fiducie et sans frais pour BREUELL tout paiement ou autre objet reçu sur la base de l’autorisation de prélèvement, séparément de son patrimoine et de celui des tiers. Ils servent de garantie à BREUELL dans la même mesure que les marchandises réservées.
  • En cas de paiement par chèque, la propriété de celui-ci est transférée à BREUELL dès qu’il est acquis par l’ACHETEUR. En cas de paiement par lettre de change, l’ACHETEUR cède d’avance à BREUELL les droits qui en découlent, ce que BREUELL accepte. La cession de ces documents s’effectue par le fait que l’ACHETEUR les garde pour BREUELL ou, s’il n’en acquiert pas directement la possession, par le fait que l’ACHETEUR cède d’avance à BREUELL sa créance de cession à l’égard des tiers ; il doit remettre ces documents, avec son endossement, à BREUELL sans délai indu.
  • En cas de mise en gage ou d’autres interventions de tiers dans la (co)propriété de BREUELL, l’ACHETEUR attire l’attention sur la propriété de BREUELL et informe sans délai BREUELL de tout accès de tiers aux marchandises livrées sous réserve de propriété, en joignant les documents justifiant cet accès, afin que BREUELL puisse faire valoir ses droits. L’ACHETEUR s’engage à transmettre immédiatement à BREUELL une copie du rapport de mise en gage. Dans la mesure où le tiers n’est pas en mesure de rembourser à BREUELL les frais judiciaires ou extrajudiciaires engagés à cet égard, l’ACHETEUR est responsable de ces frais. En cas d’inexécution de l’obligation d’information et du devoir de notification, l’ACHETEUR est responsable de tous les dommages subis par BREUELL.
  • La reprise ou la saisie de la marchandise réservée par BREUELL ne constitue pas une résiliation du contrat.
  • BREUELL s’engage, à la demande de l’ACHETEUR, à libérer les garanties auxquelles elle a droit dans la mesure où la valeur réalisable des garanties dépasse de plus de 20% les créances auxquelles BREUELL a droit. Les sûretés à libérer sont exclusivement choisies par BREUELL.
  1. Garantie et exclusion de responsabilité

Pour les défauts au sens du § 434 BGB, BREUELL garantit les biens vendus et est responsable selon les dispositions suivantes :

  • La responsabilité de BREUELL en cas de défaut est essentiellement fondée sur l’accord conclu concernant la qualité de la marchandise. Toutes les descriptions de produits et les informations sur le fabricant qui font l’objet du contrat individuel ou qui ont été rendues publiques par BREUELL (en particulier dans les catalogues ou sur notre page d’accueil Internet) au moment de la conclusion du contrat sont considérées comme un accord sur la qualité de la marchandise. Si la qualité n’a pas été convenue, l’existence ou non d’un défaut doit être appréciée conformément aux dispositions légales (§ 434 al. 1 phrases 2 et 3 BGB). BREUELL décline toutefois toute responsabilité pour les déclarations publiques du fabricant ou d’autres tiers (par exemple les déclarations publicitaires) que l’ACHETEUR ne nous a pas signalées comme étant déterminantes pour son achat.
  • L’ACHETEUR est tenu de contrôler la marchandise livrée conformément au § 377 HGB (Code de commerce allemand) et, par principe, de formuler immédiatement, mais dans tous les cas avant la revente ou la transformation, des réclamations par écrit et de manière précise. Il n’est pas dérogé aux autres obligations légales.
  • Si l’ACHETEUR découvre des défauts dans la marchandise, il ne peut en disposer sans l’accord de BREUELL si cela risque de causer des dommages importants. La responsabilité pour les dommages consécutifs est exclue, à moins que BREUELL n’ait causé le dommage intentionnellement ou par négligence grave.
  • L’ACHETEUR est tenu de fournir à BREUELL, à sa demande, l’objet de la vente ou des échantillons de celui-ci pour lesquels une réclamation a été déposée. En cas de refus fautif, la garantie s’éteint. Les objets ou pièces replacés deviennent la propriété de BREUELL.
  • BREUELL n’est pas responsable de l’adéquation de la marchandise à un usage spécifique, sauf en cas de déclaration écrite.
  • BREUELL n’est pas responsable des défauts ou des dommages lors de la livraison de marchandises fabriquées selon les spécifications de l’ACHETEUR, qui sont basées sur une description, une spécification, un design ou des documents de construction de l’ACHETEUR ou qui sont clairement adaptées aux besoins personnels de l’ACHETEUR, à moins que BREUELL n’ait pu reconnaître leurs défauts sans examen supplémentaire. Il en va de même pour les défauts ou dommages causés par des pièces, matériaux ou autres équipements fournis par l’ACHETEUR ou fabriqués par des tiers pour son compte. Cette disposition ne s’applique pas si le défaut est dû à des matériaux fournis par BREUELL ou à un traitement effectué par BREUELL.
  • BREUELL ne fournit aucune garantie et n’est pas responsable des défauts ou dommages résultant de l’installation, du raccordement, du fonctionnement, de l’utilisation ou d’actions similaires de l’ACHETEUR ou de tiers mandatés par l’ACHETEUR qui sont contraires aux termes du contrat, incorrects ou inappropriés. Le caractère inapproprié et la violation du contrat sont déterminés notamment par les spécifications du fabricant. La garantie est exclue si la marchandise livrée par BREUELL a été manipulée ou modifiée par des tiers sans l’accord de BREUELL, ou si les instructions d’utilisation ne sont pas respectées.
  • En cas de réclamations justifiées, BREUELL est en droit de déterminer le type d’exécution ultérieure (réparation du défaut, livraison de remplacement) en tenant compte de la nature du défaut et des intérêts justifiés de l’ACHETEUR. L’ACHETEUR ne peut réduire le prix d’achat ou résilier le contrat que si la tentative d’exécution ultérieure de BREUELL sur la base du même défaut échoue ou est refusée lors de la deuxième tentative. BREUELL a le droit de faire dépendre l’exécution ultérieure due du paiement du prix d’achat dû par l’ACHETEUR. Toutefois, l’ACHETEUR est en droit de retenir une partie raisonnable du prix d’achat proportionnellement au défaut.
  • L’ACHETEUR doit informer immédiatement BREUELL de tout droit à la garantie d’un consommateur.
  • L’ACHETEUR doit donner à BREUELL le temps et l’occasion nécessaires à l’exécution ultérieure due, en particulier de remettre la marchandise refusée à des fins d’inspection.
  • Avant de retourner la marchandise défectueuse, l’ACHETEUR doit demander à BREUELL une confirmation écrite du retour.
  • Afin de vérifier la demande de garantie, l’ACHETEUR doit présenter au moins une copie de la preuve d’achat. Si l’ACHETEUR ne fournit pas cette preuve de garantie, BREUELL renverra les marchandises non réparées moyennant des frais de traitement raisonnables.
  • Sans une description correcte et détaillée du défaut, BREUELL n’est pas responsable de l’exécution sans faille de la réparation. Des informations générales, telles que “défectueux”, ne sont pas suffisantes.
  • Les marchandises doivent être envoyées dans leur emballage d’origine ou dans un emballage approprié. Les frais et dommages causés par un emballage inadéquat sont à la charge de l’ACHETEUR.
  • BREUELL prend en charge ou rembourse les frais nécessaires à l’inspection et à l’exécution ultérieure, en particulier les frais de transport, de déplacement, de main-d’œuvre et de matériel ainsi que les frais de démontage et de montage, conformément aux dispositions légales, si un défaut existe effectivement. Dans les autres cas, BREUELL peut demander à l’ACHETEUR le remboursement des frais encourus en raison de la demande injustifiée de réparation du défaut (notamment les frais d’inspection et de transport).
  • Les demandes de garantie sont uniquement dues à l’ACHETEUR et ne sont pas cessibles.
  • BREUELL se réserve le droit d’apporter à tout moment des modifications à la conception. Toutefois, BREUELL n’est pas tenu d’apporter ou de communiquer ces modifications aux marchandises déjà livrées.
  • Les droits de recours en vertu des articles 478, 479 du Code civil allemand (BGB) n’existent que si le consommateur était en droit de faire valoir des droits et uniquement dans la mesure où la loi le permet, et non pas pour des compléments de prix non convenus avec BREUELL. En outre, elles présupposent que la partie ayant droit au recours respecte ses propres obligations, en particulier l’obligation de dénonciation des défauts.
  • La limitation générale de la responsabilité conformément au point 9 ci-dessous s’applique aux demandes de dommages-intérêts.
  1. Limitation générale de la responsabilité
  • Sauf mention contraire dans les présentes conditions générales de vente et de livraison, y compris les dispositions suivantes, BREUELL est responsable en cas de violation des obligations contractuelles et extracontractuelles conformément aux dispositions légales.
  • BREUELL est responsable des dommages – quelle qu’en soit la raison juridique – dans le cadre de sa responsabilité en cas d’intention et de négligence grave. En cas de négligence simple, BREUELL n’est responsable, sous réserve des limitations légales de responsabilité (par exemple, soin apporté à ses propres affaires, manquement mineur à une obligation), que
    1. pour les dommages résultant d’une atteinte à la vie, au corps ou à la santé,
    2. pour les dommages résultant de la violation d’une obligation contractuelle essentielle (obligation dont l’exécution est indispensable à la bonne exécution du contrat et dont la partie contractante se prévaut et peut se prévaloir régulièrement) ; dans ce cas, la responsabilité de BREUELL est toutefois limitée à la réparation du dommage prévisible et typique.
  • Les limitations de responsabilité résultant du paragraphe 2 s’appliquent également en cas de manquement aux obligations par ou au profit de personnes dont la faute est imputable à BREUELL conformément aux dispositions légales. Elles ne s’appliquent pas si BREUELL a frauduleusement dissimulé un défaut ou assumé une garantie pour la qualité de la marchandise et pour les droits de l’ACHETEUR en vertu de la loi sur la responsabilité du fait des produits.
  • L’ACHETEUR ne peut se retirer ou résilier en raison d’un manquement à une obligation qui ne consiste pas en un défaut que si BREUELL est responsable du manquement à l’obligation. Un droit de résiliation libre de l’ACHETEUR (en particulier selon les §§ 650, 648 BGB) est exclu. Dans le cas contraire, les conditions légales et les conséquences juridiques s’appliquent.
  1. Prescription
  • Nonobstant l’article 438, paragraphe 1, de la directive 1 n° 3 du BGB, le délai de prescription général pour les créances résultant de vices matériels et de vices de droit est d’un an à compter de la livraison. S’il a été convenu d’une réception, le délai de prescription commence à courir à la réception.
  • (2) Si toutefois la marchandise est un bâtiment ou un objet qui a été utilisé pour un bâtiment conformément à son usage habituel et qui a causé sa défectuosité (matériau de construction), le délai de prescription selon les conditions générales de vente de BREUELL est de 5 ans à compter de la livraison conformément aux dispositions légales (§ 438 al. 1 n° 2 BGB). Il n’est pas non plus dérogé aux autres dispositions légales particulières relatives à la prescription (en particulier § 438 al. 1 n° 1, al. 3, §§ 444, 445b BGB).
  • Les délais de prescription susmentionnés de la loi sur les ventes s’appliquent également aux droits contractuels et extracontractuels de l’ACHETEUR à des dommages-intérêts fondés sur un défaut de la marchandise, à moins que l’application du délai de prescription légal normal (§§ 195, 199 BGB) ne conduise à un délai de prescription plus court dans des cas individuels. Les droits à dommages et intérêts de l’acheteur résultant d’une intention ou d’une négligence grave et les droits à dommages et intérêts pour atteinte à la vie, à l’intégrité physique ou à la santé, ainsi que ceux prévus par la loi sur la responsabilité du fait des produits, se prescrivent toutefois exclusivement par les délais de prescription légaux.
  1. Droits de propriété industrielle
  • (1) Les projets de BREUELL au nom de BREUELL ne peuvent en aucun cas être rendus accessibles à des tiers, en particulier à des concurrents. Si cette obligation n’est pas respectée, l’ACHETEUR est responsable de tous les inconvénients subis par BREUELL du fait de l’utilisation des échantillons par des personnes non autorisées.
  • (2) L’ACHETEUR est responsable de toute violation des droits de propriété industrielle de tiers si la production et la livraison des objets ont été effectuées par BREUELL conformément à ses instructions. Il s’engage à indemniser immédiatement BREUELL de toute demande de dommages-intérêts de tiers en cas de violation des droits de propriété industrielle de tiers causée par ce fait et à dédommager BREUELL de tout autre dommage qu’elle subirait dans le cadre d’une procédure judiciaire contre des tiers ou dans le cadre du règlement de tels litiges, notamment en raison de frais nécessaires ou raisonnables.
  • (3) Les objets vendus par BREUELL doivent être utilisés à des fins publicitaires propres. Si l’ACHETEUR a un intérêt légitime à préserver la confidentialité des objets fabriqués pour lui, BREUELL n’est tenu de le faire que si un accord correspondant a été conclu au plus tard lors de la conclusion du contrat.
  1. Outils

Les outils pour articles spéciaux qui sont fabriqués par BREUELL ou par des tiers pour son compte sont la propriété de BREUELL en raison des performances de conception et de l’utilisation de l’expérience de fabrication interne, même si l’ACHETEUR supporte (au prorata) les coûts de fabrication ou si l’utilisation est exclusivement pour les commandes de l’ACHETEUR en raison d’un accord correspondant. Le stockage est volontaire, même les outils appartenant à l’ACHETEUR ne sont soumis qu’à un devoir de diligence comme dans ses propres affaires. En cas de non-paiement de la marchandise livrée, BREUELL dispose d’un droit de rétention sur les outils appartenant à l’ACHETEUR.

  1. Langue contractuelle ; droit applicable ; lieu d’exécution et juridiction compétente ; conséquences juridiques en cas de non-inclusion et de nullité des conditions générales de vente et de livraison
  • La langue du contrat est l’allemand. Par conséquent, seule la version allemande des présentes conditions générales de vente et de livraison fait foi.
  • Le droit allemand s’applique à l’exclusion de la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises, même si les livraisons sont effectuées directement par un fournisseur étranger affilié à BREUELL. En particulier, la validité des présentes conditions générales de vente et de livraison est régie exclusivement par le droit allemand.
  • Le lieu d’exécution et le tribunal compétent exclusif pour tous les litiges découlant de la relation contractuelle entre l’ACHETEUR et BREUELL (y compris les actions en matière de chèques ou de lettres de change) est le siège social de BREUELL. BREUELL a également le droit, à son choix, d’intenter une action devant le tribunal compétent pour le siège de l’ACHETEUR ou devant tout autre tribunal compétent en vertu du droit national ou international. En cas de cession de créances par BREUELL, le cessionnaire a également le droit de choisir le lieu de juridiction.
  • Si des dispositions des présentes conditions générales de vente et de livraison ne sont pas devenues partie intégrante du contrat en tout ou en partie ou sont devenues sans effet, les autres dispositions du contrat restent en vigueur. Dans la mesure où des dispositions des présentes conditions générales de vente et de livraison ne sont pas devenues partie intégrante du contrat ou sont invalides, le contenu du contrat est régi par les dispositions légales.

 

Breuell Ingenieurbüro GmbH

Décembre 2019

Revision 1.0